Les rohingyas: un massacre sous silence

2233
0
Partager:

Un nettoyage ethnique en Birmanie

Les musulmans en Birmanie sont opprimés et subissent des opérations de massacres et d’expulsions, face au silence traître de la communauté internationale et à l’absence délibérée des médias internationaux, la scène ressemble à une collusion internationale contre eux, elle ressemble plutôt à un complot pour annihiler leur présence là-bas. La Birmanie a plus de 800 000 musulmans “rohingyas” dans l’état du “Arakan” et les Nations Unis les considèrent comme l’une des minortés les plus vulnérables, exposées à la persécution, dans le monde. Mais plus encore le silence assourdissant des dirigeants du monde musulman.

Le régime birman ne reconnaît pas les rohingyas et les considère comme des immigrés illégaux qui viennent du Bangladesh. Des milliers de musulmans rohingyas subissent des meurtres par les mains des forces de « sécurité » et des bouddhistes, des milliers d’entre eux fuient vers les frontières du Bangladesh afin d’échapper aux crimes du régime bouddhiste. Ces meurtriers qui ne connaissent pas le sens de l’humanité, brûlent des mosquées, des villages, décapitent les corps des prisonniers, violent des femmes et enterrent ceux qu’ils tuent dans des fosses communes.

Quel genre de vue ignoble et raciste est de classifier les gens sur la base de leur ethnicté, leur race et religion ! Alors que l’islam traita justement les magiens, les gens du livres (juifs et chrétiens), à l’égal des musulmans sans différence de traitement. Alors, quellle grande différence entre les systèmes crées par l’homme, qui sont des systèmes criminels et défectueux, et le système idéal de l’islam, qui consiste en de série de lois et de régulations nobles et supérieures ! De plus, ils se font massacrés et tués pour rien de plus que d’affirmer que leur seigneur est Allah. Ils sont soi-disant une menace pour la sécurité nationale. Le Messager d’Allah (صلى الله عليه وسلم) dit véridiquement :

“Si vous n’avez pas honte, faites ce que vous voudrez”.

Le sang des musulmans birmans est ainsi sur le cou de trois parties:
1- L’état criminel de Birmanie, qui est un agent de l’Occident, et notre message à eux sera le même message que nous adressons aux pays de l’Occident : que les jours de l’oppression bien qu’ils se rallongent, seront une perte et un regret pour le pays. Même si la tyrannie et l’arrogance de Pharaon dura longtemps, néanmoins Allah l’humilia et le détruisit. Et ceci est la Loi d’Allah concernant les malfaiteurs.

2- L’état voisin de la Birmanie, le Bangladesh, est un pays islamique et la majorité de sa population est musulmane, pourtant il n’a pas réagi ou répondu aux opérations de tuerie et d’expulsion qui ont lieu à quelque mètres de chez eux. Donc, il est comme l’état de Birmanie et tous les deux sont égaux dans leur criminalité et trahison.

3- Les médias serviles et politisés. Donc il n’y a pas d’information honnête, transparente et objective, et les slogans « de l’opinion et de l’autre opinion” ne sont qu’un tas de mensonges et une déception, et la vérité derrière “il faut avoir plus d’info” n’est rien de plus. Connaître ce qu’ils souhaitent connaître et “la réalité comme elle est” est simplement une falsification de la réalité comme ils l’entendent. En fait, c’est plutôt, le monde doit connaître ce que leurs maîtres souhaitent annoncer, donc ils sont simplement des servants de cet état colonialiste.

Bien que nous avons identifié ceux qui portent la responsabilité du sang des musulmans de Birmanie, cela ne veut pas dire qu’ils sont les seuls à blâmer car, en fait, la responsabilité tombe sur le cou de chaque musulman capable de les assister. Alors, qu’est ce que les soldats musulmans dans les pays voisins de la Birmanie, au Bangladesh, en Indonésie et en Malaisie attendent ? Ne voient-ils pas les tueries et les déplacements perpétrés sur leurs frères ? La ferveur de l’islam et de la Foi n’est-elle pas éveillée dans leurs corps et âmes? N’ont-ils pas entendu les mots du chère Prophète (صلى الله عليه وسلم)

المسلمون تتكافأ دماؤهم، ويسعى بذمتهم أدناهم، وهم يد على من سواهم
“Le sang de tous les musulmans est sacré. Ils sont responsables, même vis-à-vis du plus humble d’entre eux. Ils doivent être unis face aux autres.”

Nous demandons Allah, le Tout-Puissant, que notre appel et notre supplication ne durent pas plus longtemps étant donné que la douleur et la souffrance de nos frères se sont allongées et que les nations de toutes les directions se sont follement précipitées sur eux et tout le monde veut une part d’eux. Cependant, quoi que soit la durée de la nuit de l’injustice, la montée de l’islam va certainement amener le rétablissement de la justice et va restaurer chaque injustice à leurs propriétaires à travers le Khalifah bien guidé, et ainsi remplir la terre avec la justice et l’équité après qu’elle fut rempli d’oppression et d’injustice.

Partager: