Une fois de plus, l’arrêt de la Cour européenne montre l’échec du système capitaliste laïc !

388
0
Partager:

La Cour européenne de justice a de nouveau statué le 15 juillet 2021 que les employeurs au sein des pays membres de l’Union européenne ont le droit d’interdire à leurs employés de porter le foulard dans certains cas.  La décision indique que l’intérêt de l’employeur à préserver la « neutralité » l’emporte sur la liberté de religion dans certaines circonstances. Selon la Cour européenne, tous les symboles politiques, religieux et philosophiques y sont inclus.

 L’affaire a été portée en justice par deux femmes musulmanes qui travaillaient en Allemagne dans une garderie et une chaîne de pharmacies.  Plus tôt, en 2017, la Cour a rendu une décision similaire dans laquelle une femme musulmane belge et française avaient également déposé une plainte contre leur employeur. Et tout comme en 2017, la Cour a de nouveau convenu que l’employeur était autorisé à prendre les mesures nécessaires pour conserver son image neutre.  En outre, la Cour constate que le droit de l’employeur d’éviter les conflits sociaux, tant qu’il n’y a pas de discrimination, l’emporte sur le droit des salariés qui souhaitent porter un foulard ou un autre signe religieux.

 Premièrement, il devrait être clair que la mention que tout les symboles religieux et philosophiques peuvent être sujet à l’interdiction n’est que pure formalité.  La décision ne concerne de loin que les musulmans, car l’affaire a été portée à deux reprises par des femmes musulmanes.  C’est une tentative de dissimulation de l’odeur nauséabonde d’injustice provenant de la décision.  

L’UEFA avait déjà rencontré des problèmes car elle ne voulait pas afficher de symboles LGBTQ+.  Cela a suscité l’indignation européenne parmi un large éventail de pays et de leurs dirigeants.  Personne n’a accepté le raisonnement de l’UEFA selon lequel ils voulaient montrer une apparence neutre ou éviter les conflits sociaux.

 Deuxièmement, le raisonnement de l’énoncé est une argumentation complètement lâche et faible si on peut même qualifier cela d’argumentation.  Qu’est-ce qu’une « image neutre » exactement?  Comment exactement un look neutre est-il défini et ensuite universellement accepté ?  Il est donc établi qu’en portant un foulard, la femme est tenue pour responsable de toute indignation chez les clients ou les citoyens !  Le raisonnement tordu derrière cela ne mérite aucune autre explication.  Mais pour faire le point, l’indignation parmi la population européenne aux symboles islamiques n’est pas apparu à partir du vide .  Cela s’est développé au cours d’années de campagne de diffamation négative contre l’islam et les musulmans par le biais des médias et des politiciens.

 Enfin, les musulmans ne devraient pas penser que cette décision aura peu de conséquences pour eux ici aux Pays-Bas.  En fait, cette interdiction est déjà de vigueur devant les tribunaux!  Les soi-disantes libertés que l’Occident promeut en tant que berceau de la « civilisation » ne sont qu’une illusion, un argument marketing auquel les gens eux-mêmes ne croient plus.  La possibilité que des clients ou des citoyens s’indignent à la vue d’une femme musulmane suffit à jeter cette soi-disante liberté fondamentale à la poubelle.  L’arrêt de la Cour européenne de justice est donc aussi un signe supplémentaire du déclin et de l’échec du système capitaliste laïc.

5 Dhul Hijjah 1442 / 15 juillet 2021

 Bureau médiatique du Hizb ut Tahrir Pays-Bas

Partager:

Leave a reply