Les attentats de Bruxelles : A qui profitent-t-ils ? A qui nuisent-ils ?

889
0
Partager:

Le mardi 22 mars 2016 à Bruxelles, la capital de la Belgique et la capital politique de l’Europe, un attentat a eu lieu à l’aéroport et une station métro. Comme d’habitude, après chaque évènement criminel terroriste ou le sang de civils innocents, des femmes et des enfants est coulée, un communiqué de l’EIIL s’en suis avec un hommage au combat qui aurait eu lieu avec certains versets et ahadith relatives au jihad, revendiquant l’action avec honneur et fierté comme si c’était une victoire claire.

Comme réaction sur ces attentats, le ministre de la défense des Etats-Unis Ashton Carter dit, mercredi, que les attentats de Bruxelles éclaircirons le point pour l’Europe de la nécessité de se joindre aux Etats-Unis dans l’intensification du combat contre l’EIIL en Syrie et en Iraq. Carter y rajouta dans une interview accordée à la chaine d’information CNN : « l’évènement à Bruxelles éclaircira encore plus aux européens qu’il est temps de renforcer le tempo de notre campagne afin de vaincre l’EIIL en Iraq, en Syrie et ailleurs, car ils doivent accélérer leurs efforts à participer. » (Reuters 23-03-2016)

D’autant le ministre des affaires étrangères Sergej Lavror lança le jeudi un appel aux européens d’abandonner les jeux géopolitique afin de réussir dans le combat contre le terrorisme. Pendant que le ministre allemand des affaires étrangères Frank-Walter Stein Meier confirma que la situation en Syrie demande une solution où l’Etat reste séculier et où tous les groupes vivent ensemble. Lavrov dit au début de sa rencontre avec Steinmeir a Moscou : « J’espère que tous les européens vont mettre de côté leurs jeux géopolitiques après ces attentats à Bruxelles, et qu’ils prendront leur positions et s’alignerons avec la Russie afin d’empêcher aux terroristes de dominer un voisin en commun. » (As-Safeer 23-03-2016)

Pour rappel, le journal français “Le Monde” publia il y a quelques jours un rapport qui documente le fait que Washington a ignoré consciemment l’expansion de l’EIIL en Syrie. Tout comme la déclaration de la France auparavant que la Russie ne prenait pas l’EIIL comme cible dans ses raids autant qu’elle prenait l’opposition modérée qui combat Assad. Avant cela, le ministre britannique de la Défense Michael Fallon déclara également qu’à peine un sur vingt bombardements aériens russe en Syrie prenait comme cible les combattants de l’eiil. (Al-Arabiyyah 03-10-2015)

Ces déclarations démontrent la réalité de la situation politique globale, la différence entre l’Europe avec les Etats-Unis et la Russie dans certaines questions internationales, notamment la Syrie et la position envers l’EIIL. Il semblerait que l’EIIL, avec ses actions criminelles, forcent l’Europe à suivre la ligne des Etats-Unis (et la Russie) en Syrie, mais également dans d’autres pays comme en Libye. En d’autres termes l’EIIL réalise par ses actes les intérêts des Etats-Unis (et la Russie). C’est pour cette raison que Carter a dit dans sa déclaration qui avait plutôt l’air d’une menace : « les attentats de Bruxelles éclaircirons le point pour l’Europe de la nécessité de se joindre aux Etats-Unis dans l’intensification du combat contre l’EIIL en Syrie et en Iraq ». Qu’il est donc dans l’intérêt de l’Europe d’après Carter, que l’Europe adopte la stratégie américaine, en suivant sa ligne et ce qu’ils (les Etats-Unis) se sont mis comme objectif.

De même pour l’appel de Lavrov aux européens qu’ils « doivent arrêter les jeux géopolitiques afin de réussir dans le combat du terrorisme.» Donc leur appel de mettre de côté les différences et la séparation, et d’unir leur rang pour le combat contre le terrorisme, c.à.d. l’islam.

En ce qui concerne les actes de l’EIIL et ses assassinats de femmes et d’enfants, ceci est unanimement interdit. Abu ‘Abdoellah Ibn Al-Mousannaf Al-Azdi Al-Qourtoubi dit dans Al-Injaad fi Abwaab al-Jihaad) dit: « le combat contre l’ennemi et le fait de prendre leur bien est de trois sorte; ce qui est unanimement permis, unanimes interdit et où se trouve des divergences. Quant à ce qui est unanimement interdit, c’est l’assassinat des femmes et des enfants, quand on en n’est pas forcé durant les raids de nuit ou pour se défendre dans un combat, la preuve en est la parole d’Allah SWT :

Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. (Voir Coran 2/190)

Ces gens-là ne combattent pas. Ils doivent donc être épargnés, et les tuer est une transgression envers eux.
Aussi, ce que Boukhari et Mouslim ont rapporté d’Ibn ‘Omar qui a dit : j’ai trouvé un femme tuée dans une des batailles du Messager d’Allah (SAAWS), suite à quoi le Messager a interdit de tuer les femmes et les enfants. Ici il n’y a point de divergence. Ibn ‘Abd al-Barr dit dans l’introduction : « les savants sont tous d’accord sur base de ce hadith qu’il n’est pas permis de tuer les femmes et les enfants ennemis, puisque la plupart du temps ils ne combattent pas ». An Nawawi dit dans son explication de Sahih Mouslim : « Les savants ont un consensus concernant l’interdiction de tuer les femmes et les enfants si ils ne combattent pas ». C’est ainsi que se sont prononcés tous les musulmans. L’histoire n’a jamais témoigné le contraire de cela, voire cela a été confirmé par les ennemis. Quant à ceux qui prennent comme preuve la parole d’Allah SWT:

Et si vous punissez, infligez [à l’agresseur] une punition égale au tort qu’il vous a fait. Et si vous endurez… cela est certes meilleur pour les endurants .
(Voir Coran 16/126)

Et sa parole:
Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale.
(Voir Coran 2/194)

Qu’il serait permis de les tuer pour les traiter de manière égale, ceci ne convient pas au contexte en question. Car ce verset concerne la punition nécessaire si l’application de la peine ne mène lui-même pas a un péché, ou s’il n’y a pas dans la question une spécification. L’interdiction du Messager SAAWS de tuer les femmes et les enfants est en effet, une spécification des versets sur le traitement de manière égale.

Notre objectif n’est pas une recherche légale (char’i) détaillée sur la question. Notre objectif n’est que d’éclaircir cette faute grave et criminelle que les supporteurs de cette organisations (l’EIIL) ont commis et qui a mené à l’agitation de l’opinion publique contre l’islam. A qui profite donc ces actions ? N’est-ce pas à l’Occident qui acclame combattre cette organisation ? Et qui en sort lèsé? N’est-ce pas l’islam que cette organisation clame défendre ? Allah SWT dit :

Dis : « Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en oeuvres ?
Ceux dont l’effort, dans la vie présente, s’est égaré, alors qu’ils s’imaginent faire le bien.
(Voir Coran 18/103-104)

Partager: