MUSULMANS OUÏGHOURS – ENTRE LE MARTEAU ET L’ENCLUME

789
0
Partager:

Les musulmans ouïghours du Turkestan oriental sont forcés de naviguer entre le « marteau » de l’oppression communiste chinoise et « l’enclume » de la politique étrangère occidentale.

Depuis quelques années, les musulmans du monde entier entendent de terribles nouvelles sur la situation des musulmans ouïghours au Turkestan oriental.

La situation des musulmans ouïghours est doublement aggravée par le fait que les gouvernements du monde musulman ne sont pas seulement restés silencieux – en raison de leur dépendance économique de la Chine – mais ont, dans certains cas même, été complices du retour des musulmans ouïghours à l’oppression du régime communiste chinois.

Cela a également rendu plus compliqué par le fait que l’accentprimordial de leur situation désespérée dans les médias occidentaux a coïncidé avec le changement politique du président des États-Unis, Trump. Alors que les administrations précédentes avaient choisi d’engager la Chine afin de protéger leurs intérêts, l’administration Trump (et maintenant l’administration Biden) était plus provocatrice. Ils utilisent cette issue comme l’un des nombreux bâtons pour battre le gouvernement chinois. De ce fait, le gouvernement américain accueillera tous ceux qui sont contre la Chine, parce que cela arrange leurs intérêts, pas parce que cela aide les musulmans ouïghours.

Pour cette raison, certains membres de la gauche dans les pays occidentaux n’acceptent aucune accusation négative contre la Chine, car ils considèrent tout cela comme faisant partie de la propagande américaine. De même, certains fervents partisans des gouvernements du monde musulman suivent n’importe quelle ligne directive qu’ils entendent de leur gouvernement – ​​qui consiste généralement à nier que le gouvernement chinois ait entrepris une quelconque persécution.

Et entre toutes ces tensions se trouvent les musulmans du Turkestan oriental – qui pendant des années ont été soumis à une oppression politique ; le racisme des Han ; et une guerre idéologique contre leurs croyances et pratiques islamiques par le régime communiste athée. Les rapports de gavage forcé pendant le mois du Ramadan ou des arrestations d’imams durant le mandat de Donald Trump – bien qu’ils n’aient pas été si largement rapportés à l’époque

Le cœur du problème est que les raisons politiques de la Chine qui se servent pour oppresser les musulmans sont simplement une copie des mesures contre l’extrémisme inventées par les États-Unis, le Royaume-Uni et d’autres États dans leur soi-disant qu’il mène «une guerre contre le terrorisme». Nous avons vu la même chose en Inde contre les musulmans au Cachemire, la Russie contre les musulmans en Tchétchénie et les occupants sionistes en Palestine. Même de nombreux gouvernements musulmans exécutent les mêmes politiques au détriment de la Oumma.

La Chine a des objectifs politiques au Turkestan oriental qu’elle cherche à justifier par des accusations de « terrorisme » contre la population musulmane –  basé sur du mensonge selon lequel que plus une personne est islamique, plus elle constitue une menace. 

Par conséquent, tous ces pays agissent pour mettre à fin l’identité islamique par la surveillance, la criminalisation, des programmes de rééducation et divers autres moyens d’oppression. De cette façon, ils ont les même objectifs.

Alors, face à ces complexités, comment les musulmans devraient-ils réagir ?

1. Nous sommes une seule Oumma – nous devons donc etre concernés de la situation de nos frères et sœurs musulmans qui font face contre l’oppression.

تَرَى الْمُؤْمِنِينَ فِي تَرَاحُمِهِمْ وَتَوَادِّهِمْ وَتَعَاطُفِهِمْ كَمَثَلِ الْجَسَدِ إِذَا اشْتَكَى عُضْوًا تَدَاعَى لَهُ سَائِرُ جَسَدِهِ بِالسَّهَرِ وَالْحُمَّى‏”‏‏.

An-Nu` man bin Bashir : Le Messager d’Allah a dit : « Vous voyez les croyants comme étant miséricordieux entre eux et montrant de l’amour entre eux et étant gentils, ressemblant à un seul corps, de sorte que, si une partie du corps n’est pas bien, tout le corps partage avec lui l’insomnie et la fièvre.

Donc, nous devrions nous tenir aux côtés de nos frères et sœurs en ce moment et ne pas être insulaires, en ne pensant qu’à nous-mêmes.


2. Nous devons déclarer et nous assurer que toutes actions entreprises dans ce sens soit indépendant de l’agenda colonial occidental.

Comme le Prophète Ibrahim que la paix soit sur lui a dit aux associateurs : « إني بريء مِّمَّا تُشْرِكُونَ « En effet, je me désavoue de tous ceux que vous invoquer comme associés… », nous devons déclarer sans ambiguïté que nous sommes de critiquerla politique étrangère des États-Unis.

Ne pas le faire clairement, on risque d’être considéré à tort comme faisant partie de ce programme 

Ainsi, nous nous opposons au traitement des musulmans ouïghours par le régime chinois – et nous nous opposons auprogramme occidental qui exploite leurs souffrances. La politique que la Chine suit à l’égard des musulmans ouïghours a été formée à Washington, lorsqu’ils ont commencé leur « guerre contre le terrorisme ».

3. Nous devons être conscient des manipulations politiques qui se jouent.

Abu Huraira qu’Allah l’agrée a rapporté que le Prophète que la prière soit sur lui a dit :

لاَ يُلْدَغُ الْمُؤْمِنُ جُحْرٍ وَاحِدٍ مَرَّتَيْن

« Un croyant ne se fait pas avoir deux fois (par quelque chose) d’un seul et même trou. » (Boukhari)

N’avons-nous pas vu les États-Unis utiliser des groupes islamiques en Afghanistan contre l’Union soviétique ?

N’avons-nous pas vu la politique américaine soutenir des dictateurs au Moyen-Orient quand cela leur convenait, et retourner leur veste contre eux quand cela leur convenait ?

Ne les avons-nous pas vus essayer d’utiliser et de manipuler des factions en Irak, en Syrie et en Libye ?

Dans toutes ces situations, les musulmans se sont retrouvés opprimés par divers régimes. Leur situation désespérée a été largement ignorée par les politiciens et les médias occidentaux, sauf quand cela leur convenait. Certains parmi des groupes d’opposition ont parfois été manipulés par les agences de renseignement occidentales à leurs propres fins – et même dressés les uns contre les autres en tant que rivaux pour détenir le pouvoir.

Ainsi, en tirant des leçons de ces expériences passées, nous devrions soutenir les gens, plutôt qu’un groupe ou un autre – en particulier lorsque certains sont compromis par leurs relations avec les États-Unis.

4. Purifiez votre intention pour l’amour d’Allah.

Méfiez-vous de penser que dans ce problème politique que les musulmans sont du « même côté » que l’establishment– ​​en contraste aux efforts pour la Palestine et le Cachemire, par exemple.

Les gouvernements occidentaux changent de position sur de nombreuses questions. À un moment donné, ils n’avaient aucun problème avec le fait que les musulmans soient actifs sur des questions telles que la Tchétchénie, l’Afghanistan et la Libye. Puis ils ont changé de position, criminalisant parfois un tel activisme.

Alors, mettez votre intention pour Allah seul, et soyez ferme sur ce qui va suivre.

5. Ne limitez pas votre horizon

L’activisme n’est pas une fin en soi mais un moyen pour des fins nobles qui sont définies par l’Islam. Il doit être considéré dans le contexte d’ordonner le bien et d’interdire le mal.

S’exprimer pour sensibiliser et exposer les crimes de l’oppresseur sont justifiés – tout comme être solidaire avec la Oumma dans le monde entier.

Mais au bout du compte, lorsqu’une population fait face à une oppression au niveau de l’État et que les seules voix mondiales qui parlent en sa faveur sont des États qui agissent dans leur propre intérêt, leur secours ne viendra que lorsqu’un gouvernement islamique sincère, le futur Khilafah, agira pour aider leurs frères et  sœurs qui demandent de l’aide, répondant à leur appel :

ربنا أَخْرِجْنَا مِنْ هذه القرية الظالم أَهْلُهَا وجعل لَّنَا مِن لَّدُنكَ وَلِيًّا وجعل لَّنَا مِن لَّدُنكَ نَصِيرًا

Ô seigneur ! Fais-nous sortir de cette cité (peuplée) d’injustes,et envoie-nous de Ta part un protecteur et envoie-nous de Ta part un allié. (Sourate Al Nissa : 75)

Ainsi, tout en faisant de bonnes actions pour soutenir les musulmans ouïghours dans leur situation et en parcourant les pièges politiques mentionnés ci-dessus, ne réduisez pas votre perspective de l’avenir sur base du minimum, concentrez-vous plutôt sur la vraie solution : qui est un leader islamique juste

qui utilisera les nombreuses ressources de cette Oumma – y compris les ressources énergétiques ou les emplacements stratégiques sur lesquels la Chine s’appuie – pour les aider à sortir de leur situation critique. 

Qu’Allah, Exalté soit-Il, accepte tous les efforts sincères pour Sa religion et nous éloigne des ruses du Satan. Sa victoireviendra bientôt.

Dr Abdul Wahid

Hizb ut-tahrir Grande-Bretagne

Partager:

Leave a reply