Alep expose les mensonges et les menteurs

2125
0
Partager:

Alep expose le mensonge sur les préoccupations humanitaires de l’Occident. Ils continuent de regarder pendant que des milliers d’innocents se font tués tuer. Toute intervention « humanitaire » Occidentale n’est qu’une couverture qui sert les agendas politiques.

les évènements exposent le mensonge à propos du pseudo-clash entre les US et la Russie sur la crise syrienne. Les US ont donné leur feu vert afin qu’Alep soit bombardée et détruite. Évidemment ces deux puissances ont leur propres agendas pour la Syrie mais il y un grand champ commun dans les moyens pour atteindre leur fins surtout dans la haine envers l’Islam et les musulmans et en particulier quand l’Islam émerge comme une force dans la région.

Alep expose le fait que les US et la Syrie d’Assad ne sont pas des ennemies. Si ils voulaient les US pouvaient achever le régime d’Assad, bien avant que la Russie, et même l’Iran, n’interviennent, mais ils ont choisi de redonner crédit au dictateur données de la préférence au dictateur plutôt qu’accepter qu’a l’alternative « islamiste » qu’ils détestent.

Cette crise expose la demi-vérité que les US ont financé les rebelles contre le régime afin de déstabiliser ce dernier. De nouveau, si les US auraient voulu mettre fin au régime ils l’auraient fait avec aisance. Les US ont certes financés et armés certains groupes de rebelles à travers des gouverneurs agents dans la région afin de pouvoir les contrôler: comme outil afin de gagner du capital politique sur le terrain et non pas pour destituer Assad.

Alep Expose le mensonge que le régime iranien aurait quelque relation avec l’islam. Il n’y a point de différence entre l’Iran et n’importe quel régime dans le monde musulman qui a la même politique immorale. Ils suivent la sounna de Machiavelli, loin des sentiers du messager saw et de sa noble famille.

L’Arabie Saoudite, l’Egypte, les pays du golfe et la Jordanie sont des états vendus, des états par procuration qui ne se préoccupent en rien de l’islam et des musulmans.

Ce drame expose le mensonge que des gouverneurs comme Erdogan seraient différents ; qu’ils se soucieraient et travailleraient pour l’islam et les musulmans avec une sorte d’agenda secret. Il n’y a rien qui justifie du point de vue de l’islam qu’un gouverneur ferme les yeux lorsque des milliers de musulmans se font massacrer. Erdogan est parvenu à faire cela, non pas une fois, mais des multiples fois, en affirmant ses mensonges sur son chemin  et esquivant les lignes rouges à ne pas franchir et en affirmant que la Syrie serait du ressort « de la politique intérieure »

Rien de nouveau ! Certains de ces choses sont bien connues, d’autres sont disputées. Alep nous y confronte de nouveau, la question est, est-ce que le sincère en tiendra compte ? Qu’Allah nous montre la vérité et nous donne le succès afin de l’affirmer.

Partager: