3 mars 1924: Lève-toi donc, jeunesse de l’Islam !

438
0
Partager:

La première année de l’Hégire (622 PCN), le Prophète ﷺ a fondé l’Etat islamique.
L’an onze de l’Hégire, le Prophète ﷺ a été rappelé à Allah سبحانه وتعالى , et l’Etat islamique est devenu un Califat bien guidé.
Le Califat a duré, sans interruption, jusqu’au 3 mars 1924, date à laquelle Mustafa Kemal, en Turquie, a aboli le dernier califat qui ait existé.

Le territoire islamique s’est étendu, en une brève période, jusqu’à comprendre plus de la moitié du monde.
Bien que le Califat ait connu de mauvaises périodes; il a été, durant la majeure partie de son histoire, la première puissance du monde et le soleil brillant sur la terre.
Grâce à la force du principe islamique, l’état islamique a pu réaliser la fusion des nations qui le composaient, unifier les idées, les goûts et les coutumes, et former la meilleure communauté qui ait existé parmi les hommes.
Lorsque la « question d’Orient » s’est développée en Europe pour les pays occidentaux, la question était : comment s’unir contre le danger représenté pour eux par le Califat et ses conquêtes d’islamisation ?

Après l’affaiblissement de l’état islamique vers la fin de son existence, la « question d’Orient » est devenue : comment se mettre d’accord sur la division du territoire islamique ?

La faiblesse a atteint le Califat en tant qu’entité politique, à cause du manque d’attachement aux lois de l’Islam qui a suivi la détérioration de la compréhension de l’Islam chez les musulmans. Le remède est dans la compréhension véritable de l’Islam et l’attachement ferme à ses lois.

Le Prophète ﷺ a dit :

« Je laisse derrière moi deux choses, et si vous les suivez vous ne vous égarerez jamais : le Livre de Dieu et mon exemple la Sunna. »

Depuis le milieu du dix-neuvième siècle, l’état ottoman (le Califat) a commencé à adopter des lois occidentales, après des « fatwa » leur donnant une apparente légitimité islamique. En 1908 il a instauré une constitution à l’occidentale, encore après des « fatwa » lui donnant une apparente légitimité islamique.

Puis après la première guerre mondiale, l’Assemblée Nationale turque a déclaré, le 01/11/1922, la séparation du Califat et du pouvoir politique. Le 29/10/1923, le Rassemblement Patriotique a déclaré que la Turquie devenait une république. Et le matin du 03/03/1924, la Grande Assemblée Patriotique a donné son consentement à l’abolition du Califat et à la séparation de la religion et de l’Etat.
Mustafa Kemal était un valet des Anglais, et lui et ses maîtres parmi les Anglais et les autres pays occidentaux qui haïssaient l’Islam et le Califat islamique, furent la hache ignoble qui détruisit le Califat : ils éliminèrent l’Islam de la vie internationale, et s’efforcèrent ensuite de l’éliminer des cœurs.

« Ils veulent éteindre, avec leurs bouches, la lumière de Dieu, alors que Dieu en est à parachever sa lumière, quelque répugnance qu’en aient les mécréants. » S9;V32

Si le poste de calife se trouve vacant pour une raison quelconque, les musulmans n’ont pas le droit de rester plus de trois jours sans Calife.

Et s’ils laissent passer ce délai, tout musulman qui ne ferait pas tout son possible pour y remédier, aurait abandonné un de ses devoirs, et serait en état de péché, même s’il accomplissait le jeûne, la prière, le pèlerinage et s’acquittait de la zakat.
L’existence du Califat est l’un des fondements les plus importants nécessaires pour l’application de la Loi islamique : si cet Etat est absent, la mise en pratique d’un partie très importante des lois de l’Islam se trouve obstruée. Et les musulmans sont en accord sur la règle du droit islamique qui dit :

« Ce qui est indispensable à l’accomplissement de l’obligation devient obligatoire. »

Allah a dit:

« Obéissez à Dieu, obéissez au Prophète et à ceux d’entre vous qui détiennent l’autorité ». S4;V59

Un territoire (selon l’avis dominant chez les juristes) est maison (ou terre) d’Islam s’il est gouverné selon les lois de l’Islam, et maison de koufr s’il est gouverné selon les lois non islamiques. Or, après l’abolition du Califat, les incroyants et leurs valets se sont mis à gouverner les pays musulmans selon les lois non islamiques.
Le Prophète ﷺ a dit :

« Quiconque meurt alors qu’il ne reconnaît pas l’autorité du Califat, meurt païen. »
Il a dit également :
« L’imam est un bouclier, derrière lequel on combat et se protège. »

Les musulmans forment parmi les hommes une seule communauté. Et il faut qu’ils soient réunis en un seul Etat, et constituent une entité politique unique.
Le Prophète d’Allah ﷺ a dit :
« Celui qui vient à vous alors que vous êtes tous unis sous l’autorité d’un seul homme, veut rompre le lien qui vous unit et vous séparer les uns des autres : tuez-le. »

Et : « Que celui qui a accordé son allégeance à un chef, en lui tendant la main et en lui offrant son cœur, lui obéisse autant qu’il lui est possible ; et si un autre vient lui disputer le pouvoir, frappez le cou de l’autre. »
Il n’est pas licite que les musulmans soient découpés sur des bases patriotiques, régionales ou nationalistes, comme le leur ont fait leurs ennemis les incroyants selon la règle : « Diviser pour régner ».
Le temps des lamentations est fini, et le moment de bâtir est arrivé. Le temps de la négligence et de la déchéance est passé, et voici venu le moment de l’éveil et de l’essor. Les gens ont fait l’expérience des structures de l’Ouest et de l’Est, et elles n’ont fait qu’ajouter à leur tourment.

La voie que doivent suivre les musulmans leur apparaît de nouveau clairement: elle consiste à s’attacher ensemble, fortement, à la corde solide de Dieu.

Allah a dit:
« Tel est, en toute droiture, mon chemin ; suivez-le donc ! Ne suivez pas les chemins qui vous éloigneraient du chemin de Dieu. Voilà ce qu’il vous ordonne. Peut-être le craindrez-vous !  » S6; V153

Dieu a annoncé qu’il accorderait la victoire à cette religion et la ferait prévaloir sur les autres religions et idéologies.

Allah a dit :
« Ils voudraient, avec leurs bouches, éteindre la lumière de Dieu, alors que Dieu ne veut que parachever sa lumière, en dépit des incroyants. C’est lui qui a envoyé son Prophète avec la Direction et la Religion vraie pour la faire prévaloir sur toute autre religion, en dépit des polythéistes. » S61 ; V8-9

Le Prophète ﷺ a dit :
« Dieu m’a soumis la terre, de l’Orient à l’Occident, et le royaume de ma communauté s’étendra à ce que Dieu m’a soumis. »
Et Dieu a promis à cette communauté d’en faire ses lieutenants et de raffermir son pouvoir et de lui donner la sécurité.

II سبحانه وتعالى a dit :
« Allah a promis à ceux d’entre vous qui croient et qui accomplissent des œuvres bonnes d’en faire ses lieutenants sur la terre, comme il le fit pour ceux qui vécurent avant eux. Il leur a promis aussi d’établir fermement leur religion qu’il lui a plu de leur donner, et de changer, ensuite, leur inquiétude en sécurité. » S24;V55

Lève-toi donc, jeunesse de l’Islam, pour rétablir le Califat et le gouvernement selon la révélation divine. Le Livre de votre Seigneur vous appelle, votre communauté vous appelle au secours, et le paradis vous attend. Et comme l’abolition du Califat a été l’événement le plus affligeant du vingtième siècle, que son rétablissement soit l’événement le plus admirable du vingt-et-unième.

Fb/LaPenseeIslamique
https://www.al-fikra.net

*Paru dans la revue « Al-Waie » en arabe

Partager:

Leave a reply